Justice / Faits divers

Affaire Grégory : Marcel Jacob a un alibi en béton selon son avocat

Dans un tableau édité par deux gendarmes en 1984, Marcel Jacob était bien présent dans son entreprise et non sur les lieux du crime selon son avocat.

Publié le jeudi 05 octobre 2017 à 17h44 par Antenne

Gregory

Nouveau rebondissement dans l'affaire Grégory Villemin.

Marcel Jacob 72 ans, grand oncle de la petite victime, et dernier suspect en date a un alibi et pour son avocat, il n'y a rien de plus solide.

Un document montre qu'il n'aurait pas été présent sur les lieux du crimes le 16 octobre 1984. Il s'agit d'un tableau réalisé le 30 novembre 84 par un major de la section de recherche de Nancy et un gendarme de la brigade de recherche d’Epinal.

Dans leur tableau sont énumérés les noms de 59 suspects de l’affaire.  Et sur le document, outre le nom de Bernard Laroche, se trouve bien celui de Marcel Jacob qui aurait donc travaillé ce jour là dans son usine de 13h à 21h, information « vérifié auprès de l’employeur » comme il est écrit sur le document officiel.

Reste à savoir aujourd'hui, comment les forces de l'ordre ont pu passer à côté de ce document dans ce dossier, vieux de 33 ans.

mode_comment Réagissez

Recevez en avant première les infos, cadeaux et des contenus exlusifs

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.
  • LORFM

    Ecoutez la radio Lorraine en direct

    volume_up
  • LORFM FLASHBACK

    Les plus grands titres des annnées 80's sont sur LORFM Flashback

    volume_up
  • LORFM TV

    Regardez vos émissions préférées en direct

    tv