Justice / Faits divers

Grand-Est : 3 suspects arrêtés dans l'enquête liée aux attentats de janvier 2015 à Paris

Deux hommes et une femme ont été placés en garde à vue en ce début de semaine dans l'enquête sur la fourniture des armes liées aux attentats commis entre les 7 et 9 janvier 2015 à Paris et Montrouge.

Publié le mercredi 22 novembre 2017 à 06h29 par Antenne

Attentats paris 2015

Deux hommes et une femme ont été placés en garde à vue en ce début de semaine dans l'enquête sur la fourniture des armes liées aux attentats commis entre les 7 et 9 janvier 2015 à Paris et Montrouge. Une femme de 28 ans a été interpellée lundi en Haute-Marne et un homme, âgé, lui, de 46 ans, dans les Ardennes à Revin par les enquêteurs de la Sous-direction antiterroriste.

Mardi, vers midi, un second homme, domicilié à Reims, a été arrêté. Les investigations cherchent à établir s'ils ont pu jouer un rôle d'intermédiaires dans la fourniture des armes utilisées par les tueurs.

L'enquête s'est accélérée depuis le mois d'avril avec la mise en examen de six nouveaux suspects. Treize hommes sont à ce jour poursuivis, soupçonnés d'avoir apporté à des degrés divers une aide logistique à Amédy Coulibaly. Tous nient avoir eu connaissance du projet terroriste. Presque trois ans après les attaques, les investigations n'ont pas établi en revanche où et comment les Kouachi se sont procurés leur arsenal.

Les enquêteurs ne sont jamais parvenus non plus à décrypter les messages contenus dans les boîtes mail des trois assaillants. D'autres zones d'ombre demeurent, notamment concernant d'éventuels complices ou commanditaires au sein des mouvances liées au groupe Etat islamique ou à Al-Qaïda, qui n'a revendiqué que la tuerie de Charlie Hebdo.

Le 7 janvier 2015

Les frères Kouachi avaient attaqué les locaux du journal satirique Charlie Hebdo, tuant au total douze personnes. Le lendemain, Amédy Coulibaly avait abattu une policière municipale à Montrouge, dans les Hauts-de-Seine, puis tué le 9 janvier quatre hommes de confession juive lors d'une prise d'otages dans un supermarché casher situé Porte de Vincennes à Paris. Ces attaques ont été les premières d'une vague d'attentats jihadistes sans précédent en France, qui a fait 241 morts depuis 2015.(AFP)

mode_comment Réagissez

Recevez en avant première les infos, cadeaux et des contenus exlusifs

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.
  • LORFM

    Ecoutez la radio Lorraine en direct

    volume_up
  • LORFM FLASHBACK

    Les plus grands titres des annnées 80's sont sur LORFM Flashback

    volume_up
  • LORFM TV

    Regardez vos émissions préférées en direct

    tv