Justice / Faits divers

Le procès de cinq jeunes, accusés d’avoir profané le cimetière juif de Sarre-Union en 2015, s'est ouvert

les cinq jeunes hommes qui ont reconnu la profanation du cimetière le 12 février 2015 sont présents à l'audience. Une soixantaine de parties civiles sont également présentes.

Publié le vendredi 15 septembre 2017 à 09h44 par Antenne

Cimetiere sarre union

Le procès de cinq jeunes, accusés d’avoir profané le cimetière juif de Sarre-Union en 2015, s'est ouvert hier au tribunal pour enfants de Saverne. Pour rappel, près de 250 tombes avaient été profanées. Les dégâts avaient été estimés à plusieurs centaines de milliers d’euros.

Agés de 15 ans et demi à 17 ans au moment des faits, les prévenus ont maintenu à la barre leur version des faits, niant tous être racistes. Selon l’une des parties civiles qui s’est exprimée vers 13h, Samuel Thomas, vice-président de la Maison des potes de Strasbourg, l’un des jeunes « reconnaît qu’il a été raciste à l’époque », mais sans appartenir à un groupe précis.

Samuel Thomas a également indiqué que tous les prévenus ont déclaré qu’« ils ne savaient pas quoi faire ce jour-là, alors ils ont décidé de s’amuser et de profaner des tombes », au nombre de 250.

Il n’avait fallu que quelques jours aux enquêteurs pour identifier les auteurs des faits :  il s'agissait d'une bande de copains. Des jeunes inconnus jusqu’alors des services de gendarmerie. Les jeunes prévenus risquent jusqu’à sept ans de prison, peine qui pourrait être diminuée de moitié si l’excuse de minorité au moment des faits leur est accordée par le tribunal.

mode_comment Réagissez

Recevez en avant première les infos, cadeaux et des contenus exlusifs

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.
  • LORFM

    Ecoutez la radio Lorraine en direct

    volume_up
  • LORFM FLASHBACK

    Les plus grands titres des annnées 80's sont sur LORFM Flashback

    volume_up
  • LORFM TV

    Regardez vos émissions préférées en direct

    tv