People

La France orpheline de sa légende du rock : Johnny est mort

L'idole des jeunes et le Taulier du rock français Johnny Hallyday est mort cette nuit. Âgé de 74 ans, il se battait contre un cancer du poumon depuis des mois.

Publié le mercredi 06 décembre 2017 à 05h18 par Antenne

Johnny hallyday

La France orpheline de sa légende du rock

L'idole des jeunes et le Taulier du rock français Johnny Hallyday est mort cette nuit. On l'a appris vers 2h40 via une dépêche AFP. C'est son épouse Lætitia qui a relayé l'information, précisant qu'il s'est battu avec dignité jusqu'au bout.
Âgé de 74 ans, il se battait contre un cancer du poumon depuis des mois.

Alors Jonnhy, c'est pas moins de 40 disques d'or, plus de 110 millions de disques et plus d'une centaine de tournées à travers les quatre coins de l'Hexagone. Du rock, à la country, en passant par le blues et les chants contestataires, Johnny Hallyday possède un immense répertoire qui a marqué des générations de fans. On ne compte pas ses chansons emblématiques : Noir c'est noir, Quelque chose de Tennessee, Allumer le Feu ou encore Ma gueule.

Dès 3h30 ce matin, l'Élysée, dans un communiqué, a salué le "lyrisme brut et sensible" de la star Emmanuel Macron, le chef de l'état, a rappelé que "De Johnny Hallyday nous n'oublierons ni le nom, ni la gueule, ni la voix, ni surtout les interprétations, qui, appartiennent aujourd'hui pleinement à l'histoire de la chanson française. Il a fait entrer une part d'Amérique dans notre Panthéon national"

L'idole des jeunes

En 1961, Johnny Hallyday décroche son premier disque d'or avec Viens danser le twist, qui le propulse sur la scène de L'Olympia qu'il occupera pendant plus d'un mois. C'est le début du succès avec des premiers tubes tels que Retiens la nuit, Les Parisiennes, Pas cette chanson, L'Idole des jeunes, Elle est terrible, Da doo ron ron, etc. Arrivent ensuite les années 80, années pendant lesquelles Johnny opère un tournant dans sa carrière musicale pour tendre davantage vers la variété. Il interprète alors des textes écrit par Michel Berger (Le Chanteur abandonné et Quelque chose de Tennessee) ou encore Jean-Jacques Goldman (Je te promets, Laura).

Un homme de théâtre et de cinéma

Plus encore, Johnny Hallyday était aussi un amateur de cinéma et homme de théâtre.
C'est à 68 ans qu'il avait fait ses débuts sur les planches dans la pièce Le Paradis sur terre de Tennessee Williams, mis en scène par Bernard Murat, avec Audrey Dana et Julien Cottereau. Au cinéma, on avait pu le découvrir dans Salaud on t'aime de Claude Lelouch en 2014 où il partageait l'affiche avec Sandrine Bonnaire et Eddy Mitchell. Johnny avait tourné pour la première fois avec ce réalisateur en 1972 dans L'Aventure, c'est l'aventure, aux côtés de Lino Ventura et de Jacques Brel. Un film dans lequel il orchestrait son propre enlèvement à des fins publicitaires. Plus récemment, le chanteur avait fait une apparition dans Rock'n'roll de Guillaume Canet et Chacun sa vie de Claude Lelouch, où là aussi il interprétait son propre rôle. Impossible également de ne pas citer ici sa participation dans Jean-Philippe (Laurent Truel), film dans lequel il campait un Jean-Philippe Smet passé à côté de son destin. En 2000, dans Love me (Laetitia Masson), c'est avec Sandrine Kiberlain qu'il avait joué un "chanteur-looser". En 2003, Johnny Hallyday avait reçu le Prix Jean Gabin pour L'Homme du train de Patrice Leconte. (AFP/reuters/RTL)

mode_comment Réagissez

Recevez en avant première les infos, cadeaux et des contenus exlusifs

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.
  • LORFM

    Ecoutez la radio Lorraine en direct

    volume_up
  • LORFM FLASHBACK

    Les plus grands titres des annnées 80's sont sur LORFM Flashback

    volume_up
  • LORFM TV

    Regardez vos émissions préférées en direct

    tv