Santé

Journée nationale de l'audition : Attention aux oreilles !!

Dans le cadre de la Journée Nationale de l'Audition, les experts mettent en garde les utilisateurs de casques et d'écouteurs !

Publié le jeudi 09 mars 2017 à 09h26 par La rédaction

Aujourd’hui, le 9 mars, c’est la Journée Nationale de l’Audition, et à cette occasion, les spécialistes tirent la sonnette d’alarme !

Les habitudes d'écoute ont radicalement changé durant les dernières décennies avec l'apparition des supports portatifs, tels que les balladeurs mp3, ou plus récemment les smartphones. Avec ces nouvelles technologies sont aussi arrivés les écouteurs et les casques. Des accessoires qui sont très pratiques, mais qui font malheureusement souffrir vos oreilles !

Il faut tout de même reconnaitre que le casque âbime moins l'audition que les oreillettes puisque le son n'est pas directement introduit à l'intérieur du conduit auditif, c'est à dire au plus près de vos tympans ! Mais même si vous utilisez un casque pour profiter à fond de votre musique, il faut tout de même prendre quelques précautions, et justement ne pas écouter vos morceaux favoris "à fond" ! La plupart des amateurs de musique aiment l'écouter fort, très fort, voire trop fort ! Rappelons que dès qu'on dépasse les 85 décibels, votre oreille est en danger !

Chez les jeunes, le temps d'écoute est également important, ce qui n'arrange rien. Il s'éleve à 2h30 en moyenne par jour, selon une étude publiée en 2015. Il faut donc limiter le temps d'écoute et faire des pauses pour que les tympans respirent un peu ! De plus, de nombreux jeunes admettent s'endormir carrément avec leur casque sur les oreilles, ce qui n'est pas pour arranger les choses.

Le format MP3 n'est pas non plus innocent !

Et puis dernier facteur, un peu moins connu, c'est le format d'écoute ! Le standard de la musique écoutée sur smartphone ou sur ordinateur par exemple, c’est le MP3. Un format à la qualité très discutable car hyper compressé. Pour faire simple, le MP3 compresse le son au maximum, jusqu'à le rendre dix fois moins lourd que le format CD.
Cette compression n'est pas sans conséquence sur la qualité de la musique, puisque dans le cas du MP3, on choisit de façon arbitraire de retirer tout ce qui considéré comme superflu. On relève les niveaux faibles, on baisse les niveaux élevés et on gomme tout relief musical. Pour faire simple, certaines fréquences, difficilement analysées par les oreilles, sont tout simplement supprimée.

Conséquence ? Les fréquences restantes seront souvent toutes les mêmes et l’oreille va s'y habituer. Du coup, lorsque l'oreille sera confrontée à une plus grande variété de fréquences, elle sera incapable de les distinguer. Concrètement, votre oreille va devenir paresseuse et n'entendra plus du tout ces fréquences, supprimées par le format MP3. Et cela est malheureusement irréversible !

Tous ces facteurs peuvent provoquer l’apparition d’acouphènes, d’hyperacousie, une sensation d’entendre moins bien ou de moins bien comprendre les conversations. Dans ce cas là, il faut absolument consulter votre médecin, dans les plus bref délais !

Crédit photo : AFP

mode_comment Réagissez

Recevez en avant première les infos, cadeaux et des contenus exlusifs

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.
  • LORFM

    Ecoutez la radio Lorraine en direct

    volume_up
  • LORFM FLASHBACK

    Les plus grands titres des annnées 80's sont sur LORFM Flashback

    volume_up
  • LORFM TV

    Regardez vos émissions préférées en direct

    tv