Société

Total : 210 suppressions de postes d'ici deux ans à Carling

Le groupe pétrolier Total va fermer le vapocraqueur de Carling en Moselle avec à la clef, la suppression de 210 postes

Publié le mercredi 04 septembre 2013 à 00h00 par Anthony

Total a annoncé mercredi la fermeture du vapocraqueur de Carling, prévue au deuxième semestre 2015, et la suppression de 210 postes sur le site, selon les syndicats CFE-CGC et la CFDT.

L’annonce de cette fermeture, faite lors d’un Comité central d’entreprise, « n’est pas une grande surprise, mais l’ampleur des suppressions de postes est beaucoup trop importante », pour Khalid Benhammou, coordinateur groupe CFE-CGC chez Total qui s'est confié à l'AFP.

La fermeture du vapocraqueur, une unité clef qui permet de produire de l’éthylène et du propylène, signe l’épilogue de difficultés économiques anciennes.

Les syndicats, qui avaient un moment tablé sur un projet alternatif de développement de la production de polystyrène, en sont pour leurs frais.

Le site, arrêté pendant deux mois au printemps pour maintenance quinquennale, aurait perdu près de 100 millions d’euros l’an passé.

La pétrochimie européenne fait face à de fortes surcapacités de production, et les restructurations se sont multipliées ces dernières années sur le site mosellan, où le premier des deux vapocraqueurs avait été fermé il y a un peu plus de quatre ans.



mode_comment Réagissez

Recevez en avant première les infos, cadeaux et des contenus exlusifs

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.
  • LORFM

    Ecoutez la radio Lorraine en direct

    volume_up
  • LORFM FLASHBACK

    Les plus grands titres des annnées 80's sont sur LORFM Flashback

    volume_up
  • LORFM TV

    Regardez vos émissions préférées en direct

    tv