Sport

EURO de football 2016 : Ca y est c'est parti !

Le rideau de l'Euro-2016 se lève enfin, sur un spectacle incertain: la France affronte la Roumanie vendredi (21h00) au Stade de France en ouverture du 3e évènement sportif mondial, dans un pays secoué par la fronde sociale et plombé par les craintes d'att

Publié le vendredi 10 juin 2016 à 10h34 par La rédaction

Le rideau de l'Euro-2016 se lève enfin, sur un spectacle incertain: la France affronte la Roumanie vendredi (21h00) au Stade de France en ouverture du 3e évènement sportif mondial, dans un pays secoué par la fronde sociale et plombé par les craintes d'attentat.

Le grand concert du DJ David Guetta à la veille du coup d'envoi de l'Euro sur le Champ-de-Mars a donné le ton en terme d'organisation, avec plus de 80.000 personnes massées au pied de la Tour Eiffel, dans une ambiance très festive après de longues minutes d'attente avant de pénétrer dans la fan zone.

- L'ombre des attentats -

Malgré l'engouement des fans de football et des supporters des Bleus qui rêvent d'une victoire à domicile, l'ombre des attentats plane toujours sur la France. Les souvenirs du 13 novembre 2015 sont toujours bien ancrés dans les esprits. S'ajoute à cela une belle pagaille dans les transports pendant l'Euro. Certes ce n'est pas le scénario catastrophe le plus redouté puisque la peur de l'attentat est présente dans toutes les discussions et est désormais intégrée dans les smartphones avec une application "alerte attentat" lancée par le gouvernement.

Les "cracks" de l'Euro, comme le triple Ballon d'Or Cristiano Ronaldo (Portugal), vont apprendre à cohabiter avec les forces de l'ordre déployées massivement pour leur protection. Sur le terrain, les "Euro-stars" tenteront d'oublier ce contexte anxiogène pour renouer avec leurs rêves de gloire.

Allez les Bleus !

Evidemment, tout le monde tente de mettre ces craintes de côtés pour profiter de l'évènement et surtout le vivre à fond ! Après deux ans de matches amicaux, la cascade de blessures qui a décimé leur défense, les affaires judiciaires et les polémiques autour de Karim Benzema, les Bleus ont rendez-vous avec l'histoire vendredi. Les joueurs de Didier Deschamps vont renouer avec des sensations incomparables: jouer pour leur pays, en match d'ouverture d'une compétition majeure à domicile, sous l'oeil de 66 millions de sélectionneurs.

A la génération des Antoine Griezmann, Paul Pogba et Dimitri Payet de soutenir le jeu des comparaisons avec les grands anciens victorieux sur le sol national, de Michel Platini, héros de l'Euro-1984, à Zinédine Zidane, devenu icône en soulevant la Coupe du monde en 1998. Sans oublier David Trezeguet, auteur du but en or à Rotterdam en finale de l'Euro-2000 face à l'Italie.

Qui ira au bout de ce premier Euro à 24 équipes de l'histoire? La France grâce à son attaque séduisante? L'Allemagne championne du monde? Les Espagnols doubles tenants du titre? Une équipe surprise comme la Grèce en 2004? Réponse dans un mois, le 10 juillet.

Avec l'AFP

mode_comment Réagissez

Recevez en avant première les infos, cadeaux et des contenus exlusifs

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.
  • LORFM

    Ecoutez la radio Lorraine en direct

    volume_up
  • LORFM FLASHBACK

    Les plus grands titres des annnées 80's sont sur LORFM Flashback

    volume_up
  • LORFM TV

    Regardez vos émissions préférées en direct

    tv