Justice / Faits divers

Après l'incendie d'ArcelorMittal Schifflange, l'hypothèse d'un acte de vandalisme privilégiée

Selon les enquêteurs et le porte parole d'ArcelorMittal Luxembourg, un vol de fils de cuivre pourrait donc être à l'origine de l'incendie.

Publié le mercredi 10 octobre 2018 à 07h43 par

Arcelor schifflange incendie

Après l'incendie d'ArcelorMittal Schifflange, l'hypothèse d'un acte de délinquance se précise.

Alors que les pompiers sont venus à bout du feu de transformateur hier en soirée, les enquêteurs et le porte-parole d'ArcelorMittal Luxembourg restent clairs, l'hypothèse d'un court-circuit est écartée car il n'y avait plus de courant et personne ne travaille plus dans les bâtiments. Un vol de fils de cuivre pourrait donc être à l'origine de l'incendie.

L'usine avait déjà dû faire face à ce type de vandalisme dans les semaines précédentes. L'enquête sur place suit son cours.

mode_comment Réagissez

Recevez en avant première les infos, cadeaux et des contenus exlusifs

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.
  • LORFM

    Ecoutez la radio Lorraine en direct

    volume_up
  • LORFM FLASHBACK

    Les plus grands titres des annnées 80's sont sur LORFM Flashback

    volume_up
  • LORFM TV

    Regardez vos émissions préférées en direct

    tv