Justice / Faits divers

Lafarge mis en examen "complicité de crime contre l'humanité"

Le cimentier Lafarge, accusé d'avoir financé des groupes jihadistes en Syrie pour maintenir son activité en pleine guerre, a été mis en examen jeudi

Publié le jeudi 28 juin 2018 à 14h48 par La rédaction

Le cimentier Lafarge, accusé d'avoir financé des groupes jihadistes en Syrie - dont l'organisation État islamique -, pour maintenir son activité en pleine guerre, a été mis en examen jeudi notamment pour "complicité de crimes contre l'humanité", a-t-on appris de source judiciaire.
 
Entendu jeudi par les trois juges chargés de cette enquête hors-norme, Lafarge SA (LSA), holding actionnaire majoritaire de la filiale syrienne Lafarge Cement Syria mise en cause, est également poursuivi pour "financement d'une entreprise terroriste" et "mise en danger de la vie" des anciens salariés de l'usine de Jalabiya, dans le nord de la Syrie.
 
Cette mise en examen est "conforme" aux réquisitions du parquet de Paris, a précisé la source judiciaire. Lafarge SA est soumis à un contrôle judiciaire comportant une caution fixée à 30 millions d'euros.
 
AFP

mode_comment Réagissez

Recevez en avant première les infos, cadeaux et des contenus exlusifs

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.
  • LORFM

    Ecoutez la radio Lorraine en direct

    volume_up
  • LORFM FLASHBACK

    Les plus grands titres des annnées 80's sont sur LORFM Flashback

    volume_up
  • LORFM TV

    Regardez vos émissions préférées en direct

    tv