Justice / Faits divers

Prison ferme pour deux militants de Greenpeace après l'intrusion à Cattenom

Deux militants de l'association militante ont été condamnés à de la prison ferme, les six autres à des peines avec sursis.

Publié le mercredi 28 février 2018 à 06h55 par Antenne

Cattenom feu artifice

Ils étaient huit, hier, à la barre du tribunal correctionnel de Thionville, trois femmes et cinq hommes âgés de 28 à 58 ans et originaires de toute la France à la suite de leur intrusion dans la centrale nucléaire le 12 octobre dernier pour dénoncer les risques liés aux installations. Deux des activistes, déjà condamnés pour s’être introduits dans les centrales de Nogent-sur-Seine et du Tricastin, ont donc pris deux mois ferme.

Les six autres, ainsi que le porte-parole de l’association poursuivi pour complicité, sont condamnés à cinq mois de prison avec sursis.

Le tribunal a ordonné aussi une amende de 20 000 € à l'encontre de Greenpeace. EDF réclamait 500 000 €. l'association militante à d'ores et déjà annoncé qu'elle allait faire appel.

mode_comment Réagissez

Recevez en avant première les infos, cadeaux et des contenus exlusifs

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.
  • LORFM

    Ecoutez la radio Lorraine en direct

    volume_up
  • LORFM FLASHBACK

    Les plus grands titres des annnées 80's sont sur LORFM Flashback

    volume_up
  • LORFM TV

    Regardez vos émissions préférées en direct

    tv