Justice / Faits divers

Une nouvelle avancée dans l'affaire Grégory

De nouvelles extractions d'ADN sur les vêtements du garçonnet mort en 1984 sont en cours d'expertise.

Publié le mardi 16 avril 2013 à 00h00 par Anthony

Une avancée décisive dans l’affaire du petit Grégory.

Dix profils ADN auraient été isolés sur les cordelettes ayant servi à entraver l’enfant vosgien de 4 ans, découvert mort dans la Vologne le 16 octobre 1984.

Des extractions chimiques d’ADN et microdissection au laser ont été effectuées sur l'Anorak, le pantalon, le bonnet, les chaussettes et les  chaussures ont été repassés au crible. 

L'avocat des époux Villemin, Me Thierry Moser veut y croire. « Nous attendons les résultats avec impatience et espoir ».

Il s'est fait plus précis : « Si on retrouve l’ADN de Bernard Laroche, soupçonné et abattu par le père de Grégory, ou de Muriel Bolle, la belle-sœur de Bernard Laroche qui l’accusait également avant de se rétracter, ce serait formidable. »

Reste désormais à identifier les nouveaux éléments vingt-neuf ans après les faits.


mode_comment Réagissez

Recevez en avant première les infos, cadeaux et des contenus exlusifs

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.
  • LORFM

    Ecoutez la radio Lorraine en direct

    volume_up
  • LORFM FLASHBACK

    Les plus grands titres des annnées 80's sont sur LORFM Flashback

    volume_up
  • LORFM TV

    Regardez vos émissions préférées en direct

    tv