Lutte anti-terrorisme : Manuel Valls veut frapper fort

Deux semaines après les attentats de Paris, le Premier ministre Manuel Valls a dévoilé ce matin une série de mesures pour lutter contre le terrorisme.
Ecrit par marco leMercredi 21 janvier 2015 - 15:54

Des "mesures exceptionnelles à la hauteur des menaces". Deux semaines après les attentats de Paris qui ont fait 17 morts, Manuel Valls a dévoilé ce matin l'arsenal du gouvernement pour lutter contre le terrorisme.

Selon le Premier ministre, ces moyens supplémentaires doivent permettre de suivre «3 000 personnes à surveiller».

Renforcement des moyens humains et matériels

Au cours des trois prochaines années, 2680 emplois supplémentaires consacrés à la lutte contre le terrorisme vont être créés. 1 400 postes seront alloués au sein du ministère de l'Intérieur, dont 1 100 pour les unités de renseignement.

425 millions d’euros de crédits d’investissement, d’équipement et de fonctionnement seront consacrés à ce plan de renforcement. Matignon a précisé à l’AFP qu’en incluant les frais de personnel, l’enveloppe atteindrait 735 millions d’euros sur trois ans.

Une partie de ces moyens sera consacrée au renforcement de la protection des policiers et des gendarmes : gilets pare-balles et armements plus performants.

Fichier de personne condamnées pour faits de terrorisme

Le Premier ministre a confirmé la création d'un fichier placé sous le contrôle d'un juge, sur lequel seront inscrites «toutes les personnes condamnées ou judiciairement mises en cause pour des faits de terrorisme. Celles-ci devront justifier de leur adresse à intervalles réguliers, informer de leurs changements de domicile et déclarer tout séjour à l'étranger.»

Quartiers spécifiques en prison

L'ex ministre de l'Intérieur veut aussi s'attaquer à la radicalisation en prison en mettant en place des quartiers spécifiques pour les détenus liés à mouvance islamiste radicale. En plus de l'expérimentation en cours à Fresnes (Val-de-Marne), cinq autres seront créés dans d'autres prisons françaises.

Des renforts pour les "cyberpatrouilles"

Pour Manuel Valls, les communications électroniques sont des vecteurs de propagande et d'organisation pour les terroristes. Il affirme que la plate-forme Pharos, où les internautes peuvent signaler des contenus illicites, a reçu près de 30 000 signalements depuis les attentats.

Raison pour laquelle une partie substantielle des renforts humains sera affectée aux cyberpatrouilles.

Lutte contre le racisme

Le Premier ministre entend également lutter contre le racisme et l'antisémitisme. Il souhaite «former les futurs citoyens aux valeurs de la République.» L’Éducation nationale doit mettre en place des mesures en ce sens, qui seront détaillées jeudi par la ministre Najat Vallaud-Belkacem.

Transmettez votre candidature à l'annonceur ci-dessus

Message d'état

Sorry…This form is closed to new submissions.

0 Commentaire

Restricted HTML

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHAThis question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
8 + 5 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

IREZ-VOUS VOTER AUX MUNICIPALES

Choix