Société

Metz : Une affiche incite la fusion Alsace-Moselle

Le Parti des Mosellans, a affiché une vingtaine d'affiches incitant à la fusion entre l'Alsace et le département Mosellan.

Publié le mardi 28 août 2018 à 07h15 par La rédaction

Affiche fusion

Depuis quelques jours, des affiches sont visibles sur Metz et son agglomération selon nos confrères de France Bleu Lorraine. Sur cette dernière, création du Parti des Mosellans, on voit une incitation à pousser pour une prochaine fusion entre l'Alsace et le département Mosellan. Le titre en entête est d'ailleurs très clair : "peuple de Moselle et d'Alsace, prends ton destin en main !".

Le combat est donc bien engagé à en croire le Parti des Mosellans, qui édite une démarche déjà entamée par le mouvement Unser Land, farouche adversaire du Grand Est. D'ailleurs, les deux entités n'hésitent pas à justifier leur combat précisant que l'Alsace et la Moselle ont un passé commun, des raisons linguistiques, leur caractère transfrontalier, et le droit local. Les alsaciens précisent toutefois qu'ils attendent sur leurs confrères mosellans pour ouvrir officiellement les débats.

Fusionner la Moselle et la Meurthe et Moselle : l'hypothèse du président du CD 54

Mathieu Klein, s'est longuement confié dans les colonnes de La Semaine pour évoquer la situation de la Région Grand-Est mais aussi la possibilité pour le 57 et le 54 de faire corps. Mathieu Klein est resté ferme. Pour le président du CD54, la discussion autour de la position dominante de Starsbourg dans la Région Grand-Est devra être réouverte. "Si la fusion du Bas-Rhin et du Haut-Rhin en un seul département est parfaitement légitime pour nos amis Alsaciens, les Lorrains et les Champardennais doivent eux aussi disposer d’un cadre législatif, réglementaire et territorial adapté pour jouer pleinement leur rôle européen".

Jouer à armes égales

Interrogé par nos confrères sur une possible fusion des deux principaux départements lorrains, il ne se démonte pas et rappelle que "Les institutions sont faites pour évoluer et être adaptées aux réalités du territoire. Je veux réfléchir sans tabou ni œillères. La fusion peut-être une hypothèse, ce n’est pas la seule. Si la discussion qu’ouvre le rapport Marx doit avoir une vertu, c’est de faire évoluer la réflexion mais il ne peut pas y avoir une réflexion pour les Alsaciens et une, différente, pour les autres".

mode_comment Réagissez

Recevez en avant première les infos, cadeaux et des contenus exlusifs

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.
  • LORFM

    Ecoutez la radio Lorraine en direct

    volume_up
  • LORFM FLASHBACK

    Les plus grands titres des annnées 80's sont sur LORFM Flashback

    volume_up
  • LORFM TV

    Regardez vos émissions préférées en direct

    tv