Meurthe et Moselle : un «revenu d’émancipation jeunes» de 500€ pour les jeunes

Meurthe et Moselle : un «revenu d’émancipation jeunes» de 500€ pour les jeunes
Pour l'heure, environ 300 jeunes meurthe et mosellans pourraient bénéficier de ce dispositif.
Ecrit par Marco M leMercredi 22 novembre 2023 - 11:09

Le département de la Meurthe-et-Moselle va expérimenter un "revenu d'émancipation jeunes" de 500 euros pour des personnes de 16 à 25 ans, à partir du premier semestre 2024, ont annoncé mardi les élus porteurs du projet.

Cette aide financière, accessible sur critères sociaux à des jeunes ayant "peu ou pas de revenus" et n'étant pas éligibles à d'autres aides, comme celle du Crous pour les étudiants, sera versée sur une période de six mois renouvelable une fois.

"Ce n'est pas un énième dispositif", ni un "Revenu de solidarité active (RSA) jeunes, ni un revenu de base", a insisté Chaynesse Khirouni, présidente du Conseil départemental, lors d'un point presse à Nancy.

Selon l'élue PS, les dispositifs existants ne fonctionnent pas pour tous les jeunes, et "la familiarisation des allocations" des jeunes, corrélées à celles de leurs familles, peut créer des difficultés pour ceux qui seraient par exemple en rupture familiale.

300 jeunes pourraient en bénéficier

Pour l'heure, environ 300 jeunes pourraient bénéficier de ce dispositif. Le département s'appuiera sur des partenaires comme les associations, la mission locale ou encore la Caisse d'allocations familiales pour trouver le public éligible et instaurer "une relation de confiance".

L'aide vise en priorité à permettre à des jeunes "en rupture familiale, ou en situation d'errance, ou en période de transition entre les études et l'emploi" de retrouver confiance en eux, détaille Lionel Adam, conseiller départemental en charge du projet.

L'expérimentation, qui débutera en 2024, a vocation à durer trois ans. Pour le démarrage, 1 million d'euros est alloué au projet. Le département espère toutefois obtenir un soutien financier de l'Etat, via notamment le Fonds de solidarité.

D'autres collectivités, comme l'agglomération de Lyon et le département de la Loire-Atlantique, expérimentent des dispositifs semblables.

En 2018, la Meurthe-et-Moselle et 17 autres départements de gauche avaient déposé une proposition de loi d'expérimentation territoriale visant à instaurer un "revenu de base" pour les jeunes de 18 à 25 ans, ce qui avait été retoqué par le gouvernement, qui a mis en place le Contrat d'engagement jeunes.

(AFP)

Message d'état

Sorry…This form is closed to new submissions.

0 Commentaire

Restricted HTML

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHAThis question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
3 + 3 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.