Metz : 6 mois de prison avec sursis, pour la manifestante à la pancarte antisémite

Metz : 6 mois de prison avec sursis, pour la manifestante à la pancarte antisémite
Cassandre Fristot, enseignante et ex-membre du FN, avait brandi une pancarte antisémite lors d’une manifestation contre le pass sanitaire le 7 août.
Ecrit par marco leJeudi 21 octobre 2021 - 09:16

Cassandre Fristot, enseignante et ex-membre du FN qui avait brandi une pancarte antisémite lors d’une manifestation contre le pass sanitaire le 7 août, a été condamnée mercredi à six mois de prison avec sursis pour “provocation à la haine raciale” par le tribunal correctionnel de Metz. 

Le parquet avait requis trois mois de prison avec sursis et trois ans d’inéligibilité contre Cassandre Fristot, qui ne s’était pas déplacée à l’audience le 8 septembre, et qui n’était pas non plus présente mercredi 20 octobre.

La diffusion d’une photo de l’écriteau, brandi fièrement par la jeune femme coiffée d’un béret lors de la manifestation messine début août, avait suscité un tollé dans la classe politique et les organisations de lutte contre le racisme et l’antisémitisme.

La jeune femme, professeure d’allemand remplaçante, a été suspendue par l’Education nationale, “provisoirement” selon ses avocats.

(AFP)

Message d'état

Sorry…This form is closed to new submissions.

0 Commentaire

Restricted HTML

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHAThis question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
12 + 3 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.