L’ARS Grand Est lance sa campagne de prévention des intoxications par le monoxyde de carbone

L’ARS Grand Est lance sa campagne de prévention des intoxications par le monoxyde de carbone
Le monoxyde de carbone (CO) est la première cause de mortalité par intoxication en France.
Ecrit par Marco M leLundi 13 novembre 2023 - 06:02

Le monoxyde de carbone est un gaz inodore, incolore et non irritant. Il est donc indétectable sans appareil de mesure.

Les intoxications liées à ce gaz résultent le plus souvent d’un dysfonctionnement des appareils à combustion (chaudières au gaz, au fioul, au bois, chauffage d’appoint, poêle, cheminée…) et/ou d’un défaut d’aération des locaux où ils sont utilisés. 

Chaque année, environ 4000 personnes en sont victimes et une centaine de personnes en décèdent. Pendant l’hiver 2022-2023, 83 épisodes d’intoxication au (CO) ont été enregistrés dans notre région, exposant 314 personnes. 124 personnes ont dû être hospitalisées et 2 victimes sont décédées. Ces chiffres sont en hausse par rapport à la précédente saison hivernale.

Comment s’en prémunir ?

Face à ces accidents le plus souvent évitables, il est primordial de rappeler les bons gestes de prévention pour éviter l’intoxication :
- Faites vérifier et entretenir chaque année les installations de chauffage et de production d’eau chaude, ainsi que les conduits de fumée (ramonage mécanique) par un professionnel qualifié.
- N’utilisez jamais de façon prolongée un chauffage d’appoint à combustion.
- N’utilisez jamais, pour vous chauffer, des appareils non destinés à cet usage : cuisinière, brasero, barbecue.
- N’obstruez jamais les grilles de ventilation, même par grand froid.
- Aérez quotidiennement et régulièrement votre habitation, même par temps froid, au moins 10 minutes par jour.
- Placez les groupes électrogènes impérativement à l’extérieur des bâtiments et ne les utilisez jamais à l'intérieur, y compris dans des lieux tels que cave, garage, remise.

Les symptômes d’une intoxication aigüe par le monoxyde de carbone :

Les symptômes de l’intoxication les plus fréquents sont des maux de tête, des nausées, une confusion mentale et de la fatigue. Ils apparaissent plus ou moins rapidement en fonction des concentrations en CO dans l’air, et peuvent toucher plusieurs personnes au sein du foyer. 

En cas de soupçon d’intoxication, il est recommandé :  d’aérer les locaux, d’arrêter les appareils à combustion et quittez les locaux, d’appeler les secours en composant le 15, le 18 ou encore le 112 (et le 114 pour les personnes malentendantes), d’obtenir l’avis d’un professionnel qualifié avant de réintégrer les locaux.

(ARS Grand Est)

 

Message d'état

Sorry…This form is closed to new submissions.

0 Commentaire

Restricted HTML

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHAThis question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
1 + 4 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.