Les urgences des hôpitaux du nord-Mosellan sont au rupteur

Services saturés et manque de personnels soignants... Le dispositif "hôpital en tension" reste activé.
Ecrit par Marco le Vendredi 16 mars 2018 - 06:46
Les urgences des hôpitaux du Nord-Mosellan sont au rupteur.

Et une preuve parmi d'autres de cette situation très tendue, une vidéo, postée sur les réseaux sociaux ou l'on aperçoit un bouchon d'ambulances devant des services saturés de l'hôpital Bel-Air à Thionville.
C'est là que certains patients ont attendu plus de deux heures dans les véhicules avant de pouvoir entrer dans l’enceinte de l’hôpital selon nos confrères du Républicain Lorrain. Le problème sur place n'est n'est pas nouveau... alors que le CHR de Metz-Thionville a activé le dispositif « hôpital en tension » en début d'année, l'accueil "urgence", prévu pour près de 130 patients, voit sa capacité se surcharger d'un bon tiers supplémentaire, sans parler des effectifs qui restent restreints face à cette crise.

Des médecins et autres personnels doivent souvent annuler leurs congés. S'en ajoute à cela, des difficultés grandissantes à recruter.

Aujourd'hui à Thionville, la situation est critique, et voit des patients qui attendent 15 à 20 heures avant d’être pris en charge... (avec RL)

0 Commentaire

Restricted HTML

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHA This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
3 + 11 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.