Metz : deux femmes condamnées après la séquestration d'un vieil homme

Metz : deux femmes condamnées après la séquestration d'un vieil homme
Trois jeunes femmes ont été mises en examen. Les deux majeures ont été jugées par la cour criminelle de la Moselle.
Ecrit par Marco M leLundi 15 avril 2024 - 05:57

La cour d'assises de Metz a condamné deux jeunes femmes à des peines de cinq et deux ans de prison, à chaque fois assorties d'un an avec sursis.

Le 8 juillet 2022, la victime, un homme né en 1946, avait été retrouvée par les secours dans son appartement à Metz, attachée avec du ruban adhésif et saucissonnée avec le tuyau de son appareil à oxygène, ce qui lui avait valu 10 jours d'ITT.

Le septuagénaire avait raconté aux enquêteurs avoir reçu la visite de la jeune femme, qu'il connaissait depuis 2019, accompagnée de deux autres femmes et d'un bébé. Elles étaient entrées de force dans son appartement, le traitant de «pervers» et de «pédophile», et lui avaient soutiré de l'argent, le menaçant d'un couteau.

Elles étaient finalement reparties avec 80 euros en espèces, deux téléphones portables, une cartouche de cigarettes et des denrées alimentaires. L'homme avait été notamment contraint d'appeler l'une de ses filles pour obtenir les codes de sa carte bancaire, à qui il avait expliqué vouloir «commander sur internet» et «aller au restaurant en bas de chez lui», ce qui avait mis la puce à l'oreille de cette dernière.

Celle-ci avait expliqué aux enquêteurs que son père était régulièrement «dépouillé» par la meneuse, notamment en début de mois lorsqu'il percevait sa pension de retraite. Une plainte avait d'ailleurs été déposée par la famille courant 2020 pour extorsion: la victime estimait s'être fait soutirer 12 000 euros.

Le septuagénaire, qui est décédé au cours de l'instruction, avait cependant reconnu avoir aidé financièrement la jeune femme contre des faveurs sexuelles. D'après son fils, la venue de cette jeune femme au domicile de son père était «une contrainte acceptée», permettant de répondre à ses «pulsions sexuelles».

La troisième jeune femme membre du trio, mineure de douze ans au moment des faits, sera jugée prochainement par le tribunal pour enfants de Metz.

(AFP)

Message d'état

Sorry…This form is closed to new submissions.

0 Commentaire

Restricted HTML

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHAThis question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
18 + 2 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.