L'actrice italienne Asia Argento aurait payé un homme qui l'accuse d'agression sexuelle

Asia Argento, figure du mouvement #MeToo, aurait acheté le silence d'un jeune acteur qui l'accusait selon le "New York Times".
Ecrit par marco leLundi 20 août 2018 - 10:24
L’actrice italienne Asia Argento, figure de proue du mouvement #MeToo après avoir accusé le producteur Harvey Weinstein de viol, aurait versé de l’argent à un homme qui affirmait qu’elle l’avait agressé sexuellement à l’âge de 17 ans, a rapporté dimanche le New York Times.

Un montant de 380.000 dollars a été versé à Jimmy Bennett, un acteur et musicien de rock américain, qui assure que Asia Argento l’a agressé sexuellement dans une chambre d’hôtel en Californie en 2013, selon le New York Times, qui cite des documents envoyés au journal par une source non identifiée.

Une « agression sexuelle » qui a traumatisé le jeune acteur

Les avocats de Bennett ont décrit la rencontre à l’hôtel comme une « agression sexuelle » qui a traumatisé le jeune acteur, menaçant sa santé mentale et ses revenus. Sa déclaration d’intention de poursuite en justice contre Asia Argento portait sur une demande de 3,5 millions de dollars de dommages et intérêts pour lui avoir « infligé de manière intentionnelle une détresse émotionnelle et des pertes de salaire suite à une agression sexuelle », selon le journal. (AFP)

Message d'état

Sorry…This form is closed to new submissions.

0 Commentaire

Restricted HTML

  • Balises HTML autorisées : <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et les adresses courriel se transforment en liens automatiquement.
CAPTCHAThis question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.
13 + 3 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.